Passer au contenu principal

Vive le camp!

Temps de lecture : minutes

Chaque été, des milliers de jeunes de Québec vont au camp! Leurs journées sont remplies d’activités sportives et créatives, de chansons et de surprises imaginées par des animateurs gonflés à bloc. Entrevue avec Marie-Lou Sansregret, animatrice depuis 4 ans, et qui s’est donné comme mission de faire vivre aux enfants des étés inoubliables.

Q. À quel âge es-tu devenue animatrice de camp de jour?

À 16 ans.

Q. Comment as-tu entendu parler de cet emploi d’été?

J’ai deux bonnes amies qui étaient animatrices depuis un an et qui m’ont informée que leur camp de jour cherchait des moniteurs.

Q. Qu’est-ce qui t’a incitée à postuler?

J’ai toujours adoré les enfants, alors ça n’a pas vraiment été difficile de me convaincre de postuler. Enfant, je n’ai pas vraiment eu de bonnes expériences de camp de jour, alors je me disais que je pourrais donner un bel été aux jeunes de mon groupe et leur laisser un souvenir positif de leur temps passé avec moi. 

Je me suis un peu donné pour mission de rendre le camp de jour agréable pour les jeunes!
Marie-Lou Sansregret travaille au programme vacances-été de la Ville de Québec depuis 4 ans.
Q. À quoi ressemble une journée de travail?

On commence la journée avec ce qu’on appelle le rassemblement, où on chante des chansons de camp et où tous les groupes se réunissent. C’est vraiment le fun, autant pour les jeunes que pour les animateurs.

Le reste de la journée passe tellement vite : on joue à plein de jeux, on dîne avec les jeunes et on a du plaisir dehors. On se réunit encore le soir pour un autre rassemblement, ce qui finit vraiment bien la journée!

Les enfants sont tellement drôles et tu peux vraiment apprendre d’eux. C’est juste tellement une belle ambiance en général! 
Q. Qu’aimes-tu le plus de ton travail?

Je dirais que c’est de rencontrer plein de gens, autant des enfants que les membres de l’équipe d’animation. Tu passes tellement de temps avec eux que ça devient des personnes que tu connais autant que tes amis.

Q. Selon toi, quelles sont les qualités requises pour être un bon animateur de camp de jour?

C’est sûr que ça prend de la facilité à établir des liens avec les autres et quand même un peu de patience! Il faut être créatif pour pouvoir inventer des jeux qui plaisent aux jeunes, et avoir une belle énergie en général. Un bon esprit d’équipe est aussi indispensable.

Q. As-tu découvert chez toi des talents ou des qualités insoupçonnés en exerçant ce métier?

Je me suis découvert un grand sens de l’organisation et de gestion en m’occupant des jeunes. C’est tellement une grande responsabilité de s’occuper d’un groupe d’enfants et je ne pensais jamais être capable de le faire avant de passer mon premier été dans un camp de jour. Ça me faisait un peu peur au début, mais j’ai réalisé que j’étais en fait super bonne de ce côté-là.

Q. Est-ce possible de changer de poste d’une année à l’autre (p. ex. changer de groupe d’âge d’enfants, devenir superviseur, etc.)?

Oui! C’est vraiment simple de changer de groupe d’âge quand tu as envie d’essayer autre chose; tu n’as qu’à mentionner tes préférences aux responsables et ils font leur possible pour te donner ce que tu préfères. Devenir responsable de camp est aussi possible : tu n’as qu’à postuler quand un poste de ce genre se libère! Je suis moi-même devenue responsable à ma troisième année de camp de jour en donnant ma candidature.

C’est tellement facile de s’attacher aux enfants, j’ai toujours le goût de revenir les voir!
Q. À quoi ressemble l’esprit d’équipe?

C’est tellement un bel esprit d’équipe dans un camp de jour! Les moniteurs ont souvent à peu près tous le même âge, alors ça devient rapidement comme une grosse gang d’amis qui travaillent ensemble.

Q. Qu’est-ce qui te motive à revenir d’une année à l’autre?

Ce sont surtout les enfants! Quand l’été finit et qu’ils sont tristes de me voir partir, ça me donne le goût de revenir pour les revoir.

Saviez-vous que?

  • 13 900 enfants de 5 à 12 ans fréquenteront le Programme vacances-été (PVE) cette année.
  • 65 sites répartis dans tous les arrondissements de Québec offrent le PVE.
  • Le PVE dure 7 semaines.
  • 850 animateurs veillent à faire passer aux enfants un été 2021 survolté en plus de 420 accompagnateurs, de 85 animateurs polyvalents, de 115 responsables de site et de 55 responsables du programme d’intégration.
  • Les animateurs du PVE ont entre 15 et 22 ans.
  • Plusieurs postes sont offerts : animateur, animateur polyvalent, responsable de site, responsable du programme d’intégration et accompagnateur au programme d’intégration. 

Consultez la page sur les emplois liés aux camps de jours pour en savoir plus ou pour postuler.


Vous aimerez aussi

Infolettre Ma Ville

Envie de recevoir de nos nouvelles chaque mois?