Passer au contenu principal

On va au marché!

Temps de lecture : minutes

Des marchés publics, il en existe depuis longtemps à Québec. Aujourd’hui, on en compte encore plusieurs un peu partout dans la ville. Chacun offre une ambiance bien distincte, en plus de produits frais et de qualité. Tour d’horizon de ces lieux chouchous appréciés de tous!

Nos agriculteurs, producteurs, transformateurs et commerçants locaux travaillent fort toute l’année, beau temps, mauvais temps, pour faire plaisir à nos papilles gustatives. Grâce à eux, nous découvrons des saveurs et des parfums uniques et nous pouvons concocter des plats savoureux.

Les meilleures adresses

À Québec, l’été et l’automne sont les moments idéaux pour se rendre dans les marchés publics et se procurer des aliments locaux à consommer sans attendre ou à cuisiner en prévision de l’hiver.

Quel bonheur de faire le plein de produits frais d'ici, que ce soit au Grand Marché de Québec, au Marché public de Sainte-Foy ou dans les marchés de quartiers!

Le Grand Marché de Québec

Le Grand Marché de Québec

Le Marché public de Sainte-Foy

Le Marché public de Sainte-Foy

En effet, les résidants de LimoilouSaint-Sauveur, Cap-Rouge et Saint-Jean-Baptiste ne sont pas en reste, car ils peuvent s’approvisionner auprès de leurs marchés de proximité, des destinations gourmandes et des lieux d’échanges entre agriculteurs, artisans, marchands et familles souvent orchestrés par des bénévoles issus du milieu.

Les produits locaux ont la cote!

Au Grand Marché de Québec, les gens sont nombreux à demander les produits de chez nous. « Il y a un réel engouement pour la consommation de produits et d’aliments locaux et les citadins ont la chance d’avoir tout au même endroit », mentionne Jade Éva Coté-Rouillard, directrice générale de la coopérative des horticulteurs de Québec, gestionnaire du Grand Marché de Québec.

Même son de cloche du côté du Marché public de Sainte-Foy, en bordure de l’avenue Roland-Beaudin, qui accueille maintenant les visiteurs à l’intérieur de sa nouvelle enceinte faite de bois et de verre.

Aliments populaires

Dans notre alimentation, le maïs, le haricot et la courge, connus sous le nom des trois sœurs, sont toujours aussi populaires chez les consommateurs. Pendant des siècles, ces trois légumes ont été au centre de l’agriculture et des traditions culinaires des Autochtones qui nous ont transmis leur savoir.

Carottes, navets, betteraves, laitues, pommes, petits fruits et autres variétés garnissent également les étals de nos marchés. Ils n’attendent que vous pour être transformés en potages, sauces, marinades, mijotés, conserves, confitures et compotes maison. Une belle façon, accessible à tous et économique, de prolonger la saison des récoltes! Et n’hésitez pas à demander conseil aux producteurs. Ils vous dévoileront leurs petits secrets avec plaisir!

Tradition familiale

La mise en conserves, par exemple, est souvent une histoire de famille! « Chez nous, c’est une tradition familiale chaque automne. Nous profitons de ce moment pour nous retrouver et goûter à toutes sortes de saveurs, nous dit Caroline, adepte des techniques de conservation transmises de génération en génération. Les épluchettes de blé d’Inde sont aussi de coutume autour d’un bon feu entre amis. C’est l’occasion de fêter et de remercier notre terre nourricière! »

Mettre la main à la pâte!

Vous voulez en savoir plus? Les Urbainculteurs et Fierbourg, centre de formation professionnelle, vous partagent leur expertise au Centre éducatif en agriculture urbaine d’ExpoCité.

Plusieurs organismes comme Autosuffisance alimentaire Québec – Cueillette et transformation offrent aussi des rencontres pour échanger des connaissances sur l’art de la mise en pots, entre autres.

Vous êtes un groupe de citoyens désireux de mettre en place un marché public dans votre quartier? Ça tombe bien! Des programmes existent pour vous accompagner. Pour en savoir plus, écrivez-nous.

On s’y met?


Vous aimerez aussi

Infolettre Ma Ville

Envie de recevoir de nos nouvelles chaque mois?