Passer au contenu principal

Un temps des Fêtes plus vert

Temps de lecture : minutes

Décembre est souvent associé à la surconsommation, surtout durant le temps des Fêtes. Voici trois pistes de réflexion simples pour une période de réjouissance plus écoresponsable!


1 Les cadeaux

Les expériences, comme les spectacles, les sorties aux musées, les forfaits au spa, les expériences gastronomiques et matchs sportifs sont des cadeaux de premier choix. Offrir du temps de qualité permet de réduire notre consommation matérielle en plus de passer du temps avec nos proches.

Toutefois, si l’envie d’offrir un bien matériel demeure, l’achat local permet de réduire notre impact environnemental, en limitant le transport et la livraison à notre domicile, mais aussi permet d’encourager les artisans d’ici. La Ville de Québec regroupe sept zones commerciales à découvrir pour les achats.

Les articles usagés ou de seconde main sont des cadeaux tout aussi aimés en plus d’être écolos. C’est l’occasion de faire une tournée des magasins pour donner une deuxième vie à des articles, souvent à petits prix.


2 Les décorations

Un sapin naturel est à privilégier plutôt qu’un sapin artificiel. Eh oui, l’empreinte carbone d’un sapin artificiel composé de plastique, en plus d’être importé, est trois fois plus importante que celle d’un sapin naturel.

Pour acheter un sapin naturel, soutenez les exploitations agricoles locales qui réduisent ou n’utilisent pas de pesticides. Après Noël, il faut se départir de son sapin en l’apportant à l’écocentre afin qu’il soit revalorisé sous forme de paillis.

Pour les décorations, rien de mieux que de les fabriquer soi-même avec des pommes de pin, des bouchons de liège, des branches d’arbres et même des fruits séchés, comme des tranches d’oranges ou des canneberges. En manque de créativité? C’est l’occasion rêvée de visiter un marché de Noël local pour dénicher des décorations uniques! 


3 Les emballages

Les traditionnels papiers métallisés, en plastique ou à paillettes ne vont pas au recyclage. Ils sont beaux, mais génèrent des déchets. Une idée de remplacement de choix est l’utilisation du papier kraft brun recyclable, ou encore l’utilisation de tissus, provenant de sac, foulard ou serviette, afin d’envelopper les cadeaux selon la technique furoshiki.

Les journaux, les boîtes de carton, les boîtes cadeaux et les paniers réutilisables sont des solutions à envisager afin de diminuer l’utilisation de papier d’emballage et d’offrir des emballages tout simplement uniques.

Pour les étiquettes, utiliser des bouts de papier propres, provenant d’enveloppes, de feuilles de papier ou de morceaux de carton utilisés à l’envers sont des options économes et écologiques. Un truc tout simple est d’écrire directement sur l’emballage du cadeau!

Après Noël, on trie nos déchets!

Pendant et après le repas, le sac mauve est utilisé pour se départir de nos restants de table. Si ça se mange ou si c’est une partie de quelque chose qui se mange, c’est un résidu alimentaire qui va dans le sac mauve et qui sera valorisé.

Pour savoir quoi faire avec le sapin, les lumières décoratives, les guirlandes de Noël et le papier d’emballage, consultez le site Web de la Ville.

Téléchargez l’application pour mobile « Ça va où » de Recyc-Québec pour bien trier vos matières. 

Voici quelques suggestions de lecture disponibles à la Bilbiothèque de Québec pour d'autres trucs simples pour réduire votre empreinte écologique pendant les Fêtes!


Vous aimerez aussi

Infolettre Ma Ville

Envie de recevoir de nos nouvelles chaque mois?